Archives pour la catégorie Actualité

Le terminal du Findel fait peau neuve

LUXEMBOURG – Les surfaces commerciales de l’aéroport luxembourgeois vont augmenter de 20% et changer de nature. Starbucks Coffee et Oberweis vont débarquer.

Starbucks Coffee et Oberweis dans le grand hall, un vaste espace de vente et de nouveaux espaces de restauration dans l’espace d’embarquement, un grand restaurant, là aussi Oberweis, au premier étage, avec vue sur les pistes… L’aéroport du Findel veut entrer dans une nouvelle ère. «C’est un grand changement qui arrive, pour cet aéroport. Le terminal va complètement changer», se réjouit Johann Vanneste, directeur général de lux-Airport. «Tous les contrats ont été signés lundi, ce sont des projets énormes».

Les appels d’offres pour les nouvelles boutiques du Findel ont finalement été remportés par trois gestionnaires, Lagardère Services, SSP et Valora, présentés mardi. Le Français Lagardère Services, pour la vente au détail, et le Britannique SSP, pour la partie restauration, sont des acteurs de dimension mondiale, présents dans de nombreux aéroports. Lagardère Services exploitera quelque 850 m² en trois boutiques, dont 615 m² d’un grand espace de vente, qui sera traversé par tous les passagers après le passage des contrôles de sécurité. Une des boutiques sera également dédiée aux spécialités gastronomiques luxembourgeoises.

Une bière «lux-Airport»?

Les autres nouveautés gastronomiques sont du fait de SSP et de son partenaire local. Un restaurant Oberweis, comme ceux de la Cloche d’or ou Grand-Rue, remplacera l’actuel self service Sodexo. Plus grand, il offrira également «une vue extraordinaire sur les pistes» de décollage et d’atterrissage de l’aéroport luxembourgeois, vante Gérard d’Onofrio, directeur général SSP France, Belgique et Hollande. Un espace self-service subsistera, mais plus petit qu’aujourd’hui. Oberweis sera doublement présent dans le terminal puisque l’actuelle boulangerie Fischer sera remplacée par un magasin Oberweis similaire à celui de la gare de Luxembourg, mais en plus vaste.

Mais la grande nouveauté, pour le Luxembourg, c’est l’arrivée de Starbucks Coffee dans le terminal, tout à droite en entrant dans l’espace public de l’aéroport. «On va créer une avancée pour lui donner plus de visibilité, on va faire quelque chose de spectaculaire» affirme Gérard d’Onofrio. Dans le hall de départ, SSP installera aussi un nouveau restaurant, «Moselier», développé spécialement pour le Grand-Duché, à la place de l’actuelle boutique de parfums. D’autres petits espaces de restauration «Panopolis» seront répartis dans le hall de départ et dans celui des arrivées, avec une visibilité accrue. Enfin, un espace doit accueillir des bières artisanales, luxembourgeoises mais aussi belges et allemandes. Une bière «lux-Airport» est d’ailleurs en développement. Enfin, Valora Luxembourg, dont la maison mère est suisse, s’occupera de l’espace librairie et presse.

Six mois de travaux dès novembre

Pour arriver à ces 2 000 m² de surfaces commerciales, soit 20% de plus qu’aujourd’hui, d’importants travaux devront être réalisés. Trois phases de deux mois chacune sont prévues de novembre 2015 à avril 2016. Les premières nouvelles boutiques, notamment le Starbucks et le grand espace de vente, doivent ouvrir au 1er janvier 2016. À terme, douze points de vente existeront dans l’aéroport du Findel. Les trois vainqueurs de l’appel d’offres investissent un total de 6,5 millions d’euros dans ces travaux.

Lire la suite sur L’Essentiel

Le suisse Dufry s’empare du « duty free » des Benetton pour 3,6 milliards d’euros

La consolidation du marché des boutiques pour voyageurs – aéroports, gares, ports… -, le « travel retail », s’accélère. Le groupe suisse Dufry, l’un des géants du secteur, avec DFS (groupe LVMH), va mettre la main sur l’italien World Duty Free (WDF), son principal concurrent, contrôlé par la famille italienne Benetton, pour une valeur d’entreprise de 3,6 milliards d’euros. Le projet, annoncé samedi dernier, sera détaillé ce lundi matin.

Benetton, qui avait officialisé en janvier son désengagement programmé de WDF avec la mise en vente de son bloc de 50,1 % – via Edizione Holding -, a donc finalement fait affaire avec Dufry. Ce dernier va acheter ses titres au prix unitaire de 10,25 euros, a-t-il été déjà précisé, et lancer une OPA sur le reste du capital, WDF étant coté à Milan.

Deux gros échecs

Cela confirme que le suisse est en appétit après avoir finalisé, en septembre dernier, la reprise de son compatriote Nuance pour 1,55 milliard de francs suisses (1,4 milliard d’euros). Avec le rachat de WDF, qui a suscité bien des convoitises – le français Lagardère était notamment sur les rangs -, Dufry fait oublier deux gros échecs en matière de croissance externe remontant aux années 2000.

En 2007-2008, cette firme bâloise s’était ainsi fait souffler WDF, alors filiale du britannique BAA, par Autogrill. A l’époque, le géant italien de la restauration commerciale aux voyageurs, contrôlé par les Benetton, avait achevé l’absorption de l’opérateur espagnol Aldeasa, amorcée en 2005 au détriment de… Dufry. Dix ans plus tard, le groupe suisse s’affiche donc comme un leader du « travel retail » avec l’absorption de WDF.
Lire la suite sur Les Echos 

Interbrand se pose à Istanbul

Heinemann, spécialiste du duty free et du travel retail aéroportuaire, et son partenaire Unifree Dutyfree, leader du marché turc, ont fait appel à Interbrand pour soutenir leur candidature à un projet courant sur 25 ans : remporter l’espace Retail du nouvel aéroport d’Istanbul. Heinemann, Unifree Dutyfree et Interbrand ont créé conjointement l’expérience du futur terminal en détaillant à la fois l’architecture intérieure ainsi que les concepts design prévus pour cet espace de 53 000 mètres carrés. Avec jusqu’à 150 millions de passagers traversant un terminal d’un million de mètres carrés, le nouvel aéroport d’Istanbul deviendra l’un des plus grands aéroports du monde. La tulipe ottomane, « métaphore du pluralisme, du commerce, de l’hospitalité et du patriotisme » incarne la marque Unifree. Elle caractérise l’aéroport « comme un hôte toujours accueillant et inspirant pour les voyageurs du monde entier et est présente sur une multitude de points de contact au sein de l’aéroport ». C’est sur ces fondements qu’Interbrand a conçu une expérience retail complète pour ce vaste espace allant de l’implémentation de boutiques de luxe, d’un véritable bazar turc, de zones d’information, de boutiques duty free, de stands de dégustation, de salons… Deux éléments du paysage turc ont inspiré la composition architecturale de l’aéroport : le Bosphore et les sept collines d’Istanbul. Ce nouvel espace retail compte créer plus de 3.000 emplois au sein du nouvel aéroport d’Istanbul et nécessitera un investissement global de plus 120 millions d’euros. L’aéroport ouvrira ses portes en 2018 avec un trafic annuel de 90 millions de passager.

Lagardère entre dans la course pour World Duty Free

Lagardère a rejoint la course pour prendre une participation majoritaire dans World Duty Free, spécialiste italien du « travel retail » pour lequel la famille Benetton cherche un partenaire, apprend-on jeudi de sources proches du dossier.

Le groupe français d’édition et de médias, qui gère des boutiques dans près de 160 aéroports via LS Travel Retail, filiale de Lagardère Services, travaille avec la Société générale (GLE 36.03 -0.63%) sur cette opération, ont indiqué deux d’entre elles.

Lagardère est en négociations avec plusieurs fonds d’investissement pour contribuer au financement de l’opération de plus de 1,2 milliard de dollars (1,1 milliard d’euros), a dit une troisième source.

Le groupe français n’était pas immédiatement disponible pour réagir à ces informations et Société générale n’a pas souhaité commenter.

Edizione, la holding de la famille Benetton, a dit ne pas avoir reçu à ce stade d’offre concrète pour World Duty Free.

« Edizione a reçu de nombreuses demandes d’information de banques d’investissement qui pour le moment n’ont pas donné lieu à des propositions concrètes », a indiqué la holding dans un communiqué.

Lire la suite sur Capital.fr

Monoprix et Elior inaugurent monop’lab, un « labstore » qui simplifie la vie des voyageurs

Monoprix, en partenariat avec Elior, inaugure, le 9 décembre 2014, monop’lab, un concept inédit et évolutif, dans la gare Montparnasse à Paris. Ce « labstore », modulaire et appelé à évoluer en fonction des besoins des clients, combine une offre alimentaire différenciante et une offre non-alimentaire shopping pour répondre aux attentes des voyageurs.

Issu du savoir-faire développé pour les enseignes d’hyper-proximité monop’ et monop’daily et pour l’enseigne dédiée aux gares monop’station, monop’lab est un « labstore » qui répond aux attentes des voyageurs des grandes gares et des aéroports, et plus largement de l’ensemble des lieux de transit. Le concept associe dans un même espace une restauration à emporter de qualité et une sélection de produits retail tendances et pratiques.

 

Associant l’expertise retail de Monoprix au savoir-faire de restaurateur d’Elior, monop’lab propose dans un seul espace une offre adaptée aux horaires des voyageurs, 7 jours sur 7, pour leur permettre de :
Trouver des produits simples, bons et originaux ;
Transformer le temps d’attente en temps utile ;
Flâner pour patienter ou se détendre ;
Trouver des réponses à leurs envies ou besoins dans l’univers du voyage ;
Se simplifier la vie et gagner du temps sur le week-end et les vacances.
Concept modulaire, monop’lab est pensé pour s’adapter aux espaces et aux usages. Si la première expérience se fait sur une superficie de 90 m², le format s’adaptera facilement à une grande diversité de surfaces. Mais son originalité tient surtout dans la dimension évolutive de son offre : les clients du « labstore » seront régulièrement interrogés et l’offre s’adaptera à leurs retours et leurs attentes. Chacun des univers évoluera au fil des mois. Cette expérience viendra également nourrir les enseignes d’hyper-proximité de Monoprix.

 

UNE EXPÉRIENCE UNIQUE POUR LES VOYAGEURS, OPÉRÉE PAR ELIOR POUR MONOPRIX

 

Monoprix et Elior ont noué, depuis plusieurs années, un partenariat fort basé sur des valeurs communes. Engagées ensemble dans le déploiement de monop’daily dans les lieux de flux, les deux entreprises ont déjà fait la preuve de leur grande complémentarité (Gare de Lyon ou Orly Ouest par exemple) pour assurer un service au plus proche des attentes des usagers des lieux de transit.
Monoprix propose, depuis plus de 80 ans, des enseignes et une offre de produits adaptés aux citadins. Son expertise du centre-ville, la diversité des formats qu’il propose et la qualité de son offre en font un acteur incontournable du commerce de proximité. A travers ses 6 enseignes, Monoprix a fait la preuve de sa capacité à accompagner et anticiper les grandes de tendances de consommation.
Elior a développé un véritable savoir-faire de restaurateur et une connaissance approfondie des attentes et des comportements de la clientèle dans l’univers du voyage. Souci constant de l’innovation, large panel d’enseignes à forte notoriété, écoute attentive de ses clients et expertise de pointe en matière de gestion des flux font d’Elior un partenaire de choix pour le développement des enseignes de Monoprix dans l’univers du voyage.